Été 2020 – Pile à lire

Et voici déjà venu le temps de passer à la Pile à lire de cet Été 2020…

Commençons par le bilan du Printemps … Ce confinement ne m’aura pas du tout aidé à vider ma PAL gigantesque. Mes bibliothèques plient sous le poids des livres et ma liseuse n’est pas en reste non plus… Je dois avouer avoir été très faible… Comme à chaque fois en fait :/ Et moi qui pensait relever le défi de ne pas acheter de nouveaux livres, c’est totalement raté. Il faut bien avouer que les tentations ont été nombreuses avec toutes ces nouvelles sorties… Et comment aurais-je pu ne pas craquer à la sortie du dernier de Virginie Grimaldi « Et que ne durent que les moments doux » ? Il est donc le premier à rejoindre cette nouvelle liste de livre à lire pour cette nouvelle saison… Et évidemment, j’ai encore craqué sur plusieurs SP proposés par les auteurs ou les maisons d’éditions…

Je commence par le report des livres à lire de la PAL de Printemps 😉

  • Les méandres du mal de Jack Laurent Amar
  • Ça fait marrer les oiseaux qui s’envolent de Dominique Jonin
  • Le dilemne de B.A. Paris
  • Madame B de Sandrine Destombes
  • Affaires Internes de Didier Fossey
  • Les âmes exilées de Gurvan Even
  • L’affaire Baralando de Christelle Catarsi et Amélie Hurteaux
  • Zoé de Yannick Giammona
  • Urbex Sed Lex de Christian Guillerme

Un livre reçu pour la Masse Critique de Babelio

  • La machine à brouillard de Tito Desforges

Les nouveaux SP

  • La tartine beurrée au sucre, et autres petits bonheurs de l’enfance de Frédérick Maurès
  • Croix de bois, croix de fer de Manon Sabard
  • Le sang de nos pères de Guy Morant
  • Rageur de Virginie Vanos

Les livres que je choisis

  • Jeux de mains de Yves Laurent que je dois terminer 😉
  • Terminus Elicius de Karine Giebel
  • La trilogie psychiatrique de James Osmont
  • La corde de Mi de Christian Guillerme
  • La soif des vivants de James Osmont

Et je n’oublie pas la chronique de Ciao Bella de Serena Giuliano que je n’ai pas encore eu le temps de rédiger …

Je pense que je suis une fois de plus trop optimiste … voir même cette fois totalement irréaliste…

Rendez vous à la fin de l’été pour faire le point, en espérant que cette fin n’arrive pas trop vite. C’est ma saison préférée 🙂 🙂