ObsèquesALaCarte

Obsèques à la carte d’Amelia Pacifico

Obsèques à la carte d’Amelia Pacifico est le deuxième titre que je lis en littérature blanche dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus. Pour rappel, le premier était ” C’était comment avant Internet?

Résumé

Depuis un an, Lila traîne une amertume née des funérailles de son papa, trop tôt parti et dans un grand chambard enterré. La cérémonie organisée par sa mère et les professionnels du métier aurait fait hurler le disparu si ses cordes vocales avaient encore fonctionné.

Cette épreuve a tant pesé sur la jeune femme qu’au détour d’une conversation avec son psy, l’idée du siècle germe : pouvoir organiser de son vivant des funérailles sur-mesure afin d’ôter le souci des détails aux proches une fois son heure venue.

En proposant cet accompagnement original autour d’un sujet aussi tabou que la mort, Lila aurait dû se douter qu’elle croiserait des personnalités hautes en couleur qui lui donneraient du fil à retordre… et des émotions à vivre.

C’est également au travers de ces moments forts qui font le sel d’une existence qu’elle trouvera enfin ce qu’elle a si longtemps cherché…

Mon avis

Je dois avouer que cette lecture est un véritable coup de coeur pour moi. Mais je ne suis peut être pas à 100% objective. Je m’explique. Non je ne connais pas l’auteur. Et non on ne m’a pas payé pour donner un avis positif 😉 Simplement le thème me parle particulièrement. En effet, préparer le jour de ses funérailles à l’avance n’est certainement pas une chose aisée. Sauf quand la mort est devenue partie intégrante de la vie. Même si je ne le cache, je ne m’étends pas sur le sujet. Cependant, je suis embarquée dans une lutte contre le crabe qu’il finira par gagner même si je compte bien gagner quelques batailles avant. C’est donc un sujet inévitable pour moi.

Alors découvrir Lila qui a tellement mal vécu les obsèques de son père qu’elle décide de lancer son entreprise afin que chacun puisse organiser ses propres funérailles me parle vraiment.

Et c’est vraiment avec beaucoup d’émotions que j’ai suivi Lila, sa famille et la si attendrissante Aglaé.

Lila avant de lancer Obsèques à la carte ne travaillait pas. Elle s’occupait de ses enfants. C’est donc une toute nouvelle organisation familiale qui va se mettre en place.

Au travers des diverses rencontres de Lila, nous la voyons grandir, s’ouvrir et s’épanouir. On suit ses rencontres comme si on y était, assis bien confortablement dans cette particulière boutique.

Le style d’écriture est fluide, direct avec un vocabulaire accessible. J’ai réellement passé un excellent moment en compagnie des personnages créés par Amelia Pacifico. L’humour est très présent malgré le thème qui pourrait être difficile. Et je me suis surprise à souhaiter qu’un endroit tel qu’Obsèques à la carte existé réellement. C’est certain que j’y ferais un saut.

Un excellent moment pour un livre que j’ai lu d’une traite sans pouvoir m’arrêter.

Pour suivre le Prix des Auteurs Inconnus, je t’invite à te rendre sur leurs divers réseaux :

https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/

https://twitter.com/prixdesai

A tout bientôt pour d’autres chroniques 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *