Dessine moi un enfant de Laura Vaissaud

Dessine moi un enfant de Laura Vaissaud

Je tiens sincèrement à remercier Laura Vaissaud pour la possibilité qu’elle m’a offerte de découvrir Dessine moi un enfant. Si ce livre est classé dans le genre thriller, je dirais qu’il n’est pas que ça. Et si la couverture est très attirante, c’est sa quatrième de couverture qui m’a convaincue de le lire rapidement.

Résumé

Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour retrouver votre enfant ?
Le jeune Théo a disparu sans laisser de traces, au grand désespoir de sa mère, Amanda.

L’enquête piétine, jusqu’au jour où la police reçoit un étrange message : « Si l’on ne joue pas, très tôt sonnera le glas. » La vie de l’enfant ne tient plus qu’à un fil. Les instructions du mystérieux expéditeur sont claires. Il faut se plier au jeu pour retrouver Théo avant la fin du compte à rebours…

Le combat pour la vérité commence et Amanda n’a qu’une seule règle : ne jamais abandonner.
Que cache en réalité cette disparition ?

Mon avis

Dessine moi un enfant est le premier roman de Laura Vaissaud. Et sans le savoir c’est totalement impossible à deviner. Elle maitrise l’art d’écrire et c’est un très bon thriller que j’ai découvert. Je trouve sa plume riche et intense. J’ai dévoré la première moitié de son livre en mode grande vitesse. Et je peux sans mentir comparer son écrit à ce que Barbara Abel nous offre. Pourquoi la première moitié me direz vous? Non pas que la seconde moitié soit moins bonne, mais différente je dirais. Je me suis longtemps interrogée afin de découvrir où l’auteur souhaitait emmener son lecteur. Et c’est brillant.

Jusqu’où iriez vous pour retrouver votre enfant? C’est ce que l’on va découvrir à travers la quête de la mère de Théo, Amanda. Théo a disparu alors qu’il était au parc avec son père. Aucune trace, aucun indice ne permettent à la police d’avancer. A travers l’enquête de la police, et les recherches d’Amanda, j’ai découvert petit à petit ce qui est arrivé à Théo. Et quand je pensais enfin avoir compris, et bien non.

Laura Vaissaud nous emmène avec les parents de Théo ainsi que la police dans leur enquête. On cherche avec eux. On suit les indices parsemés au fil du récit, on cherche à comprendre, on suspecte un peu tout le monde. Et puis on est bien obligé de faire marche arrière et de tenter de comprendre encore et encore.

La psychologie des personnages est particulièrement bien travaillée et on s’attache à eux. Il m’était même difficile de les quitter.

Je ne peux que féliciter Laura Vaissaud pour ce thriller et espérer qu’elle nous en propose bien vite un suivant.

En attendant, vous pouvez retrouver son thriller « Dessine moi un enfant » par ici 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *