Quelqu'un de bien de Françoise Bourdin

Quelqu’un de bien de Françoise Bourdin

Quelqu’un de bien de Françoise Bourdin est sorti ce 20 mai 2020. J’ai eu la chance de le découvrir en avant-première grâce au site NetGalley qui met à disposition des chroniqueurs certains livres en SP. Je remercie également les éditions Belfond qui permettent cet échange. Je dois avouer avoir bondi sur ce livre, je suis une inconditionnelle de Françoise Bourdin. J’apprécie énormément ce qu’elle écrit, les sagas familiales dont il est quasiment toujours questions, et également cette présence quasiment systématique de grande bâtisse familiale. C’était donc un grand bonheur de pouvoir l’ajouter dans ma PAL 🙂

L’auteur

Écrivain et scénariste pour la télévision, Françoise Bourdin est un véritable phénomène dans le paysage littéraire avec une quarantaine de romans publiés, dont Au nom du père (Belfond, 2015), Face à la mer (Belfond, 2016), Le Choix des autres (Belfond, 2016), Gran Paradiso (Belfond, 2018) et Si loin, si proches (Belfond, 2019).

Résumé

Faire face à l’adversité et se prouver qu’on est quelqu’un de bien.

Généraliste dans le Luberon, Caroline Serval exerce son métier avec passion et dévouement, aux côtés de sa sœur Diane, secrétaire médicale. Devant la pénurie de médecins qui sévit dans la région, elle doit accepter de plus en plus de patients, au détriment de sa vie privée. Sa seule perspective est de recruter un confrère pour agrandir le cabinet. Cependant, qui acceptera de s’établir dans ce village de Provence, certes magnifique mais loin de tout ?
Caroline et Diane fréquentent régulièrement les frères Lacombe. Paul et Louis vivent tous deux dans la propriété viticole de leur père désormais installé en maison de retraite. Paul, attaché à la terre et à la vigne, produit un vin nature, tandis que Louis, informaticien, vient de quitter Paris pour retrouver ses racines.

Les uns et les autres assument leurs choix personnels, et pourtant l’adversité guette. Entre les vocations chevillées au corps, les élans du cœur et les lourds non-dits familiaux, ces quatre-là vont devoir reconsidérer leur existence pour avancer. L’occasion donnée à chacun de se demander qui il est réellement, et d’essayer de se prouver qu’il est quelqu’un de bien.

L’histoire

Caroline et Diane travaillent ensemble dans le cabinet médical de Caroline. Deux sœurs, très proches mais totalement différentes dans leurs caractères et vision de la vie. Caroline a été mariée et a une fille. Elle vit avec cette dernière et une dame plus âgée qu’il l’aide dans la gestion de son quotidien. Diane vit seule, pas de compagnon et pas d’enfant.

Quant à Paul et Louis, l’un n’a jamais quitté sa terre natale, il est passionné par ses vignes et depuis le départ de son père en maison de retraite, il gère la production et s’est orienté dans les vins natures. Louis, l’informaticien vient de revenir vivre avec Paul. Il a été marié un très court instant et il vivait à Paris. Il est bien décidé à reprendre sa vie en main. Ils cohabitent ensemble dans leur grande maison familiale.

Les uns et les autres, différents mais si proches à la fois vont se rapprocher, et tisser des liens. Caroline va-t-elle trouver ce collègue qui acceptera de la seconder au sein de son cabinet et ainsi lui permettre de passer un peu plus de temps avec sa fille? Qui de Paul ou Louis tombera amoureux? De Caroline? De Diane? Quels lourds secrets cachent Diane?

Mon avis

Je suis presque totalement comblée par ma lecture. Presque direz-vous? Oui presque. J’ai ressenti une impression de déjà-vu, déjà traité par l’auteur dans  » Les vendanges de Juillet ». Secret de famille, grande maison familiale, patriarche, et les vignes bien sûr. Alors évidemment ces sujets sont traités différemment. Avec plus de légèreté que dans les deux tomes concernant Juillet. Ce roman est évidemment plus court également mais cette sensation me laisse un léger goût de déception. Ensuite, j’ai relevé quelques redondances dans le texte, notamment concernant la personnalité de Paul et sa relation aux femmes. Je m’interroge sur la pertinence de celle-ci. Cela était-il souhaité par l’auteur ou bien est-ce plutôt une sorte de coquille? Et si cela était souhaité, quel était le but. Je reste donc songeuse.

Cependant lire un livre de Françoise Bourdin reste un réel bonheur. Ça se lit très rapidement, en à peine quelques heures ma lecture était finie. Et c’est une lecture bonheur. Du soleil présent à chaque page. J’ai embarqué pour la Provence en un rien de temps. J’entends les cigales et le bruit du vent. Pour le temps de ma lecture, je suis ailleurs.

La faculté de Françoise Bourdin à faire passer des émotions diverses et variées est toujours aussi étonnante. Je suis époustouflée par son écriture qui a le don de nous faire vivre des événements qu’on pourrait tous vivre dans notre vie et nous faisant réellement ressentir toutes ces émotions. J’ai passé un excellent moment en compagnie de Caroline, Diane, Paul et Louis. Et j’aurais bien aimé avoir encore quelques pages 🙂 Vivement le prochain 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *