Souvenirs introuvables de Laura Wilhelm

Souvenirs introuvables de Laura Wilhelm

Souvenirs introuvables de Laura Wilhelm m’a été proposé en SP par l’auteur sur SimplementPro. Je me suis un peu interrogée sur la pertinence de lire un deuxième tome avant d’accepter la proposition et de l’ajouter à ma PAL de printemps 🙂 Il s’agit donc bien du deuxième tome de cette série.

Résumé

Antoine est un homme de vingt-six ans au passé douloureux mais qui a su se reprendre en main et se tracer un bel avenir.
Ce n’est qu’après un tragique événement qu’il va découvrir l’existence de sa sœur : Jade Beaumont.
Entre omissions et demi-vérités, il fera tout pour se rapprocher d’elle, quitte à s’éloigner de la personne qui a le plus d’importance dans sa vie… quitte à devenir quelqu’un qu’il n’est pas.

Attention aux jeux dangereux …
À vouloir voler trop près du soleil, on finit par se brûler les ailes !

Mon avis

Il aurait sans doute été plus judicieux de ma part de découvrir le tome 1 de Souvenirs introuvables. Je ne sais pas pourquoi, j’ai la fâcheuse tendance de débuter les séries livresques par des tomes 2, 3 voir 4 ou 5 … Ce n’est donc pas une première expérience 😉 Mais ce n’est souvent pas le mieux. Dans cette histoire non plus.

Cela dit, je suis assez mitigée sur cette lecture. Enfin sur un point ou deux. Je dirais que si je n’avais pas prêté attention au fait que ça soit un tome 2, j’aurais pensé que la plume de l’auteur se déliait au fur et à mesure de l’écriture. Les premiers chapitres me sont apparus comme moins bien travaillés, avec quelques erreurs orthographiques, rien de bien méchant. Mais un peu trop présentes que pour ne pas en être embêtée. Ensuite, j’ai eu l’impression que la lecture était plus fluide. Que l’auteur se faisait un peu plus confiance, lâchait prise et cela donne un rendu bien meilleur, à mon humble avis.

Antoine, personnage principal

Ensuite, le personnage principal est un homme et je n’ai rien ressenti le concernant de très masculin. Au contraire, je le sentais plutôt comme un personnage féminin que l’auteur tente de masculiniser. Alors évidemment, je ne tiens pas à entrer dans le débat du trop ou trop peu, ou encore du côté féminin présent chez certains hommes. De manière générale, c’est quelque chose qui ne me dérange pas. Mais ici, j’ai le ressenti que si on remplace Antoine par une femme, ça fonctionne très bien. Les ressentis et les émotions m’ont semblé bien trop féminisés.

Par contre et comme je le disais précédemment, si le début ne m’a pas plus charmé que ça, j’avais très envie d’enfin savoir comment Antoine allait rencontrer Jade. Et connaitre également la suite de son histoire avec sa compagne. Comment il allait pouvoir trouver un job, et manipuler son nouvel entourage. Cela n’est pas vraiment abordé. L’auteur a pris une direction différente de celle que je pensais. En soi ce n’est pas grave. Peut-être que son roman mériterait d’être un peu plus exploité, un peu plus fouillé. Il présente de nombreux éléments très intéressants, qui mériteraient d’être enrichis et que j’ai trouvé survoler.

Après cette lecture de Souvenirs introuvables de Laura Wilhelm je pense sincèrement que l’auteur mérite d’être lue. Elle a un réel potentiel qui ne demande qu’à éclore. Ce roman comporte pour moi de nombreuses facettes exploitables et intéressantes. Je n’hésiterai pas à suivre l’auteur pour connaitre sa progression. Et puis j’avoue quand même que j’irai lire le tome 1 afin de mieux comprendre ses personnages et d’avoir une idée sur son évolution à elle.

Le site de l’auteur est à découvrir car elle a écrit plusieurs autres livres 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *