Les Mânes de l'Ombre de Katell Curcio

Les Mânes de l’Ombre de Katell Curcio

Les mânes de l’ombre de Katell Curcio m’a été confié en service presse par son auteur. Il est comme d’autres avant lui venu s’ajouter à ma PAL et c’est une très belle découverte. Je remercie Katell pour la confiance qu’elle m’a accordé. C’est un réel bonheur que de pouvoir échanger avec les auteurs.

Résumé

À la villa Montmorency, quartier chic du 16ième, un homme est retrouvé pendu dans sa propriété.

Meurtre ou suicide ? Chez lui, un manuscrit a disparu.

Marc Sevin, flic au 36, s’intéresse à la victime. Cette personnalité aux multiples facettes le trouble et l’interroge.

Qui était réellement Jean Dumon ? Que cachait-il ?

Des révélations déroutantes, des secrets bien gardés vont plonger l’enquêteur au coeur d’une affaire bien plus sombre qu’il n’y paraît.

Le manuscrit est-il la clé d’une effroyable machination ?

L’histoire

Je dois dire que le prologue de Les Mânes de l’Ombre de Katell Curcio donne le ton d’une histoire que l’on sent sordide.

Je découvre ensuite le personnage de Jean, chirurgien de renom, un brin mystérieux. Il ne semble pas avoir de contacts privilégiés au sein de l’hôpital où il exerce. On le retrouve pendu dans sa propriété. C’est Marc Sevin, un flic particulièrement attachant qui va mener l’enquête. Très rapidement, avec son collègue, ils s’aperçoivent que le pendu n’en est pas vraiment un, et qu’ils sont en réalité face à un meurtre.

Mais comment un meurtre a-t-il pu être commis au sein de cette prestigieuse villa enclavée parmi d’autres villas de prestige. Avec des gardiens, des caméras, des grilles et une entrée impossible si l’on n’est pas attendu ou identifié comme un propriétaire. D’étapes en étapes, j’ai suivi le parcours de Marc qui mène l’enquête avec le déroulement de la vie de Jean mais également une enquête parallèle qui ne semble pas avoir de lien avec la première 😉

Mon avis

Les Mânes de l’Ombre de Katell Curcio est un livre que j’ai vraiment apprécié. Un doux mélange entre un secret de famille et une enquête policière d’un meurtre grossièrement maquillé en suicide.

Cependant, je dois avouer qu’au début du livre je n’étais pas totalement conquise. Je m’explique. Les premières pages du livre, concernant le début de l’enquête m’ont semblé un peu lourdes. Avec de longs descriptifs concernant la police, les méthodes d’enquête et la médecine légale. J’aurais apprécié un peu plus de légèreté, moins de descriptifs, plus d’éléments qui nous font ressentir les événements que leur description.

Par contre, c’est un sentiment qui ne perdure pas. Mais alors pas du tout. J’ai lu ce livre en moins de 48h, avec l’envie de savoir ce qui allait se passer. La personnalité de l’inspecteur Marc Sevin n’y est sans doute pas étrangère. C’est une des rares fois où je découvre un flic qui n’est pas torturé, mal dans sa peau, alcoolique, divorcé, et j’en passe… Et ça change… C’est un policier honnête, qui vit avec son épouse et leurs enfants. Bien sûr, ils ont traversé des épreuves de couple, et ça le rend encore plus attachant je pense. Il mène son enquête avec beaucoup de rigueur et de passion. Il souhaite découvre le fond de l’histoire et pour ça, il met tout en oeuvre.

Les rebondissements sont vraiment nombreux et les découvertes multiples sont ingénieusement dosées. Cela donne l’envie de tourner les pages rapidement pour enfin savoir. La fin est bien construite et laisse la place à tous les possibles.

J’ai hâte de découvrir les prochains titres de l’auteur.

Je te propose d’ailleurs d’en découvrir un peu plus sur Katell Curcio dans son interview et également de la retrouver sur sa page facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *