La nuit derrière la porte Cédric Murphy

La nuit derrière la porte par Cédric Murphy

La nuit derrière la porte par Cédric Murphy m’a été confié en SP. Comme d’autres avant, il est donc venu s’ajouter à ma PAL initialement prévue pour cet hiver… Au départ elle ne comptait que 8 livres… Auxquels sont venus s’ajouter 16 petits nouveaux 😉

Je remercie vivement Cédric Murphy, je ne serais peut-être pas allée spontanément vers son livre puisqu’il est légèrement teinté de fantastique mais c’est une lecture que j’ai pourtant grandement appréciée.

Résumé

« N’ouvre surtout pas la porte, Véro ! Même si c’est moi. Je t’aime. »

Véronica Vidal reconnait la voix de son mari sur le répondeur, devine sa détresse et sa douleur, mais reste incapable de comprendre son message. Pourquoi doit-elle s’enfermer chez elle ? Que risque-t-elle à sortir ? Qui peut leur en vouloir ? Et, surtout, qui vient de toquer à sa porte ? À mesure que la nuit avance, le cauchemar se referme sur elle…

Attention : roman pour un public averti. Quelques scènes peuvent heurter la sensibilité des lecteurs.

L’histoire

La nuit derrière la porte par Cédric Murphy commence par un prologue haletant au cours duquel Marcus demande à sa femme (Véronica) de ne surtout pas ouvrir la porte. Même si c’est lui qui se trouve derrière, elle ne doit pas ouvrir. Malheureusement elle reçoit son message alors qu’elle a déjà ouvert la porte à leur voisine. Celle-ci lui a apporté un gâteau au chocolat. Comment aurait-elle pu savoir qu’en lui ouvrant la porte elle allait laisser entrer le mal? Ce mal qui semble avoir imprégné de nombreuses personnes dans le voisinage et les rendre extrêmement dangereuses…

Véronica en a un premier aperçu lorsqu’elle goûte le gâteau apporté par Julia (la voisine). Dès la première bouchée, elle s’aperçoit avec horreur que le gâteau est rempli de petites aiguilles. Et ça ne fait que commencer…

L’histoire se poursuit et l’on découvre la suite au travers de trois narrateurs différents. Le premier est Véronica, ensuite on découvre l’histoire par les yeux de Marcus et enfin par ceux de Luis.

Je n’en dirai pas plus pour ne pas risquer d’en dire trop. Le suspens est présent à chaque page et l’histoire est terriblement bien construite.

Mon avis

Avant d’entamer la lecture, on est mis en garde par l’auteur. Il s’agit d’un roman pour un public averti. Quelques scènes peuvent heurter la sensibilité des lecteurs… Cependant je n’ai pas du tout été troublée par les scènes un peu plus trash. Evidemment il y a de la violence et du sang mais je n’ai pas trouvé cela gênant.

La nuit derrière la porte de Cédric Murphy c’est un thriller psychologique mélangé à un peu de science-fiction. De prime abord, je n’aime pas beaucoup la science-fonction. Ce n’est pas un genre qui m’attire. Mais je suis conquise par la version que nous en donne l’auteur. Il mélange les genres avec subtilité et ça fonctionne parfaitement.

Un élément de plus que je trouve particulièrement bien travaillé c’est la psychologie des personnages. Ils sont très cohérents et on sent derrière tout un travail de préparation minutieux qui me plait beaucoup. Et alors le meilleur est sans doute pour moi que Cédric Murphy n’épargne pas ses personnages. Leurs qualités et leurs défauts se combinent parfaitement bien, et il ne met pas en avant des personnages bien sous tout rapport, que du contraire même. On ne s’attache d’ailleurs pas vraiment au personnage, mais ce n’est pas du tout négatif.

La nuit derrière la porte traite du sujet sensible de la condition humaine et de toute sa noirceur. Ils sont bien amenés et derrière la science fiction, il y a une telle part de réalité que c’est vraiment prenant.

Quelques mots avec l’auteur

Cédric Murphy a accepté de répondre à mes questions après la lecture de son livre afin d’en savoir un peu plus sur lui. Merci grandement.

  • J’aimerais savoir s’il s’agit de ton premier livre ?

La nuit derrière la porte est mon 6e texte autoédité (2 romans, 3 romans courts et 1 nouvelle). Un autre roman d’horreur devrait paraître en autoédition cette année (La dame aux yeux vides, pour ne pas le nommer), peut-être suivi d’un roman de Fantasy en fin d’année (Le secret des masques), selon la vitesse des relectures, bêta-lectures et corrections.

  • Pourquoi avoir choisi l’auto-édition?

J’ai choisi l’autoédition pour tous les avantages qu’elle permet : lien direct avec les lecteurs, autonomie et liberté totale sur chaque étape (créer mes couvertures me plait tout autant qu’écrire), aucune dépendance au planning d’un éditeur, etc.
Cela dit, j’ai quand même voulu tester l’édition classique ; j’ai un roman court qui doit justement paraître chez un éditeur courant 2020. Mais je vois ça comme une « expérience », voir en direct comment fonctionne les choses avec une ME, plutôt que comme un changement d’optique. En dehors de cet essai, je pense rester sur de l’autoédition par la suite. J’aime trop les avantages que ça présente, malgré les inconvénients que ça comporte aussi (une mauvaise réputation encore tenace en France, notamment).

Pour se procurer ses livres , c’est par ici que ça se passe 😉

On retrouve Cédric Murphy également sur facebook 😉

2 réflexions sur “La nuit derrière la porte par Cédric Murphy”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *