Avides de Tom Clearlake

Avides de Tom Clearlake

Avides de Tom Clearlake est un titre que j’ai régulièrement vu sur les divers groupes de lecture auquel j’appartiens … Je trouvais le résumé très tentant, et quand j’ai eu la possibilité de le découvrir en SP je n’ai pas hésité. Merci à l’auteur pour sa confiance. Une fois de plus ma PAL s’agrandit (oups)

Résumé

Paris. Au fond d’une cave d’un immeuble de Belleville, douze corps sont retrouvés morts, exsangues.

Le 36 est sur la brèche. Ces faits rappellent à la capitaine Julie Delorme sa première scène de crime, treize ans plus tôt, celle d’un enfant apparemment atteint de démence qui avait tué ses parents pour se nourrir de leur sang. Convaincue qu’il existe un lien entre les deux affaires, Julie va affronter son plus vieux démon et se lancer dans une enquête à haut risque.

L’histoire

Avides de Tom Clearlake débute avec un prologue dans lequel nous découvrons Rémi. Un jeune garçon de 10 ans qui fait du vélo dans un parc proche de la maison. Une vieille femme l’aborde, discute un peu avec lui et lui propose un petit gâteau qu’il accepte. Elle l’emmène ensuite un peu plus loin et lui fait découvrir ce qu’on pourrait appeler un autre monde. Quelques jours plus tard les parents de Rémi sont retrouvés morts dans leur lit, vidés de leur sang et Rémi tient le couteau qui les a tué.

Il s’agit de la première enquête du capitaine Julie Delorme. C’est elle qui découvre Rémi caché en dessous d’une table et l’horreur présente dans cette maison.

Quand quelques années plus tard, on découvre un charnier de douze corps exsangues, elle ne peut s’empêcher de faire le lien avec l’histoire de Rémi. Et elle se met ainsi à la poursuite de la personne cachée derrière ses meurtres. Celle qui a influencé de nombreux enfants à devenir des tueurs. Celle qui est sans doute cette vieille femme qui avait fait goûter son gâteau spécial à Rémi … Et Julie Delorme va devoir affronter le pire pour faire triompher la vérité.

Mon avis

Je ne sais pas si c’est à cause de l’âge de Rémi, proche de celui de mon fils mais les premières pages m’ont glacée. Ce n’est pas dans mes habitudes d’être très sensible aux effusions de sang ou à la présence d’hémoglobine mais je dois avouer avoir été grandement servie. J’étais presque à la limite de l’écœurement. Le procédé utilisé également pour convertir de jeunes enfants doit également y être pour beaucoup.

Il est vraiment difficile de poser ce livre, c’est palpitant et l’envie de savoir ce qui va se passer mais également ce qui a déjà pu se passer est vraiment très forte.

J’ai grandement apprécié la personnalité de Julie Delorme. Son investissement dans l’enquête, cette précision du détail, cette recherche constante font d’elle une femme forte avec cette sensibilité que j’apprécie. J’ai eu peur pour elle également.

L’intrigue est parfaitement construite. Sans spoiler, je dois dire que j’ai été très surprise par les rebondissements et la direction prise par l’auteur. Je me suis longuement interrogée sur ce que Julie traversait : rêve, hallucination, coma, psychiatrie, … Je ne vais pas confirmer ou infirmer mes hypothèses mais je me suis égarée plusieurs fois de ce vers quoi nous amène l’auteur. La fin est vraiment très bien amenée. Tout fait sens et est très cohérent.

Avides de Tom Clerlake est un livre que je n’oublierai pas. J’ai apprécié ma lecture malgré mes hauts-le-cœur du début.

On retrouve l’auteur, son actualité et ses livres sur son site internet https://www.tomclearlake.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *