Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang

Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang de Laurine Valenheler.


Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang m’a été confié en SP par Laurine Valenheler. En tant que grande fan de livre policier et thriller, je n’ai pas pu faire autrement que d’accepter sa demande. Et je la remercie vivement. C’est une très belle découverte. Je l’ai donc tout naturellement ajouté à ma PAL d’hiver 😉 (oui je sais, elle ne ressemble plus à rien et ne fait qu’augmenter 🙂 )

Résumé

Au cœur de l’hiver 2017, quatre ans après les débats sur le projet de loi « Mariage pour Tous », plusieurs couples d’hommes sont retrouvés morts en petite couronne de Paris. Sur les scènes de crime, la signature marque les esprits : entre les corps des victimes sont retrouvés des triangles de tissu, roses comme le symbole de la persécution des homosexuels sous le IIIème Reich.

Pour l’équipe de Maël Néraudeau et Yohann Folembray, lieutenants à la Section criminelle du SDPJ 94 et partenaires à la ville comme à la scène, le compte à rebours est lancé. Le mot d’ordre est sur toutes les lèvres, y compris celles de la presse : mettre la main sur l’assassin et enrayer la vague de folie meurtrière. Mais face à un criminel aussi obscur qu’imprévisible, les enquêteurs se retrouvent désarmés, et ce malgré l’appui d’un capitaine de la Brigade des crimes sériels de l’OCRVP venu se greffer à la section pour les assister.

Le sadisme du meurtrier se révèle alors sans limite lorsque l’affaire prend un virage dramatique pour les deux coéquipiers et amants. Entre les plaies endormies qui se réveillent et la colère qui les déchire, affectant l’équilibre du groupe, le terrain est plus libre que jamais pour le Tueur au Triangle Rose, qui profite de la diversion pour passer à la vitesse supérieure et parachever son acte final…

L’histoire

C’est l »histoire de Maël et Yohann. Un couple de policiers qui va enquêter sur une série de meurtres homophobes. C’est surtout l’histoire de toutes les dérives de l’homophobie. Et d’un tueur malade qui pense que l’homosexualité est un fléau à éradiquer.

C’est l’histoire de l’amour face à la haine. De la folie d’un homme qui le mènera à l’horreur.

Et cette folie, on en est tous un peu responsable. Chaque fois que quelqu’un parle d’un homosexuel de manière négative et que nous ne réagissons pas, nous attisons sa haine.

Mon avis

Le sujet de ce livre est une des plus grands sujets de l’actualité et pourtant on n’en parle pas assez.

Je te parle pour commencer de la couverture de ce livre que je trouve absolument parfaite. Il n’y a pas besoin de beaucoup de mots pour avoir envie d’ouvrir le livre et de plonger à l’intérieur. Le titre est également parfaitement choisi, il révèle tant et si peu à la fois.

Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang est un livre qu’on ne peut pas oublier. Si les deux premières parties étaient pour moi un peu longues et lentes, j’ai bien fait de poursuivre ma lecture. En effet la suite du livre ne m’a pas laissé le temps de souffler.

Concernant ce qui m’a semblé long dans la première partie et sans trop m’attarder car mon but n’est pas d’être négative vis à vis de ce livre, ce sont les détails. Peut-être un peu trop d’attention portée à définir le rôle de chacun. J’ai eu l’impression que l’auteur voulait qu’on sente qu’elle maîtrisait le sujet de l’organisation policière. Cela manquait pour moi d’un peu de légèreté.

Mais ce n’est pas ce qu’il faut retenir.

Au fur et à mesure, j’ai senti la plume de l’auteur se délier. Le suspens devient vraiment haletant et le dégoût face à ce que vit Maël est terrible. L’auteur a terriblement bien décrit les émotions qu’il vit, la souffrance, la colère, l’horreur d’être incompris. J’ai souffert avec lui et frissonné pour lui et Yohann. Son histoire d’amour avec Yohann, son histoire de vie, ce lien qui l’unit à son fils font de Maël un personnage tellement attachant. J’ai apprécié chaque moment passé en sa compagnie et sa soif de vengeance, de faire triompher la vérité face à un manipulateur terrible. J’ai réellement ressenti un ensemble d’émotions stupéfiants à la lecture de ce livre.

L’enquête que mène cette équipe de policiers est particulièrement bien amenée. On vit avec eux chacune des difficultés qu’ils peuvent rencontrer.

Histoire et actualité

Je découvre avec ce livre l’existence des triangles de tissu rose. J’ai appris pendant ma jeunesse que les camps de concentration n’accueillait pas que les juifs. Mais je ne connaissais pas l’existence de cette marque qu’ils devaient porter. Je pense que le message véhiculé par ce livre est des plus importants. Pour que plus jamais personne n’ait à vivre cela et pour que l’on éduque nos enfants à l’ouverture d’esprit. Peu importe l’orientation sexuelle de nos pairs, nous sommes tous des humains dignes d’être en vie. Mais surtout de mener l’existence que nous souhaitons. Il est important de retenir les leçons du passé pour ne pas commettre les mêmes erreurs.

L’auteur

Bravo Laurine pour ces émotions que « Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang » a suscité en moi. Bravo également pour le message que tu fais passer. C’est tellement beau l’amour, peu importe avec qui on le partage.

Tu retrouveras l’auteur sur son site et/ou sa page facebook

Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang est disponible à l’achat sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *