Matt Dubois

Matt Dubois Les citrouilles ne sourient jamais de Ludovic Metzker

Je voudrais commencer par remercier Ludovic Metzker de m’avoir fait confiance pour le SP de son dernier livre Matt Dubois les citrouilles ne sourient jamais. Il est vrai que mon blog est encore tout jeune, mais grâce à des auteurs comme Ludovic, je suis sûre qu’un jour il deviendra grand 😉 C’était donc une évidence d’ajouter ce livre à ma PAL d’hiver, un de plus 😉

Résumé

Depuis quelques années, à la même période, des jeunes femmes sont retrouvées assassinées de manière étrange : leur tête est recouverte d’une citrouille.
Pour résoudre cette enquête, le pilier de « La cage à poules », une unité dédiée aux crimes déviants, va devoir reprendre du service.

« Vous aimez les secrets ? Lui aussi ! »

L’histoire

Matt Dubois doit reprendre son job de flic, ce qui ne semble pas lui déplaire. Avec lui, deux jeunes équipiers Mélinda et Joachim. Ensemble ils vont enquêter sur ces meurtres. Des hommes et des femmes sont retrouvés avec des citrouilles sur la tête. Les femmes sont violées, les hommes sont massacrés.

Matt est en enquêteur qui travaille avec des anciennes méthodes. Ses outils de travail sont stupéfiants, le retour du polaroid fait vraiment effet 😉 Son taux d’élucidation des homicides frôle la perfection. Pourtant le frappadingue comme le surnomment ses collègues a des méthodes bien particulières et ne plait pas à tout le monde. Sans doute parce que ça serait plaire à n’importe qui.

Mon avis

Matt Dubois Les citrouilles ne sourient jamais est très addictif. Les pages se tournent presque toutes seules. Matt Dubois c’est un flic atypique. On se demande ce qu’il a pu faire pour être « mis au placard », il ne semble pas être apprécié de ses collègues et pourtant, on vient le chercher, lui demander son aide et le chef de la police répond positivement à toutes ses demandes.

J’ai été très sensible à la psychologie du personnage. Un gros dur, grossier, sûr de lui mais qui semble cacher un cœur tendre. On sent derrière sa carapace des failles et des fêlures. Accompagné de Mélinda et Joachim, il se lance à la recherche du meurtrier. Ludovic Metzker s’est non seulement attaché à développer avec brio la personnalité de Matt Dubois mais également celle de ses personnages. On sent qu’il y a encore énormément à découvrir sur eux. Ils ont un passé qui transparaît superbement sans trop en dire.

Entre hypothèses, faux-semblants et illusions, j’ai été menée par le bout du nez. On a devant nous un meurtrier différent de tous ceux que l’on peut rencontrer dans les livres du genre, mais également un flic totalement décalé. Son analyse des indices, de la personnalité de chacun, des petits détails est pertinente et incroyable.

J’ai adoré l’enquête, la psychologie des personnages, les relations qui se nouent entre eux et tous les rebondissements de cette enquête. J’ai détesté la fin Grrrr. Il va me falloir la suite, vite, très vite 😉

Un très bon moment donc passé en compagnie de Matt et ce sera une grande joie de le retrouver avec ses acolytes.

L’auteur

Je ne connaissais pas Ludovic Metzker mais c’est un réel plaisir de le découvrir. Il me reste quelques questions en suspens que j’adresserai peut-être à l’auteur. Vu le niveau de maîtrise de son sujet, je peux imaginer que ses recherches ont été nombreuses et laborieuses.

N’hésites pas à aller visiter son site et à découvrir ses autres livres 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *